Retour à la "Page d'Accueil".


site de Tappa

Balades sur les sites préhistoriques

Les monuments culturels Torréens sont toujours situés sur des emplacements élevés.Leur entrée fait face aux habitats du groupe qui les utilisa.
Ils étaient, soit des temples du feu, soit dessanctuaires où avaient lieu des cérémonies au cours desquelles le feu jouait un rôle important: oblations par combustion ou rites cématoires. Ce n'étaient pas des demeures à l'origine mais des observatoires et peut être d'ultimes donjons de défense

Les premiers habitants de Corse, baptisés Mégalithiques à cause des pierres géantes qu'ils avaient l'habitudent de dresser( Allées de terres levées de Palaghju près de Sartène.) sont dits aussi "Torréens" pour les tours qu'ils bâtissaient.( Castellu de Cucuruzzu en Alta Rocca). Ces hommes préhistoriques entre 5500 et 1500 av.J.C.ont aussi construit les sites de:


Site fortifié de TAPPA


Document source:" Torre et Torréens " de Roger Grosjean
collection:Promenades Archéoligiques 3

De Porto-Vecchio, emprunter la N.198 en direction de Bonifacio sur 2 Km. Aprés le pont traversant le Stabiaccio, prendre à droite la N.853 vers Sotta et Figari. A 4 Km aprés avoir dépassé le hameau de Ceccia,à droite une installation agricole, à gauche franchir le grand portail s'ouvrant sur une ancienne vigne. Prendre le chemin jusqu'au pied du chaos granitique haut de 50 m sur lequel se place Tappa. On accéde au site en montant par le côté gauche moins accidenté.

entrée de la cella Exemple de forteresse de basse altitude. Le souci défensif est trés poussé ( des pans de murailles subsistent).
L'occupation du site de Tappa se citue dés le Néolithique du IVe millénaire mais ce sont les Torréens qui ont laissés le plus de vestiges.

Sur un demi-hectare de superficie le complexe Torréen comporte: soubassements de cabanes, fours de potiers, abri sous roche, passages souterrains, bastions et en un point élevé, ce qui fut un majestueux monument culturel ( 11 m de diamétre et 4.50 m pour la cella ). De la cella s'ouvre trois grandes niches et deux diverticules souterrains du même type qu'à Filitosa. On a trouvé sur place des fragments de lames d'armes en bronze, ce métal à l'époque en Corse étant rare et précieux.



Suite des Randonnées